BLOGUE
La démarche sur la pointe des pieds, plus qu'une mauvaise habitude!
Conséquences d'une démarche sur la pointe des pieds persistante
Puisque les os et les muscles des jambes ne sont pas conçus pour marcher sur la pointe des pieds en tout temps, un équinisme non-traité chez un enfant peut entraîner des conséquences sur son système musculosquelettique à long terme. En voici quelques exemples :
  • Raccourcissement des tendons d’Achilles, ce qui augmente le risque d'inflammation des tendons d’Achilles à l'adolescence ou à l'âge adulte
  • Sous-développement des muscles des arches plantaires, ce qui augmente le risque de douleurs plantaires
  • Douleur aux jambes et/ou dans le bas du dos
  • Diminution de l’équilibre
  • Retard d’acquisition des habiletés motrices sur un pied (exemple : sauter sur un pied)
  • Difficulté motrice et d’intégration dans les sports
Qu'est-ce que l'équinisme?
La démarche sur la pointe des pieds, ou équinisme dans le langage médical, est un patron de marche anormal qui se caractérise par l’absence du contact du talon au sol pendant la marche. Il peut arriver que certains enfants qui commencent à marcher se déplacent sur la pointe des pieds et ceci peut s'avérer tout à fait normal dans son développement. Cependant, si vous observez un enfant âgé de plus de 3 ans qui ne dépose presque jamais le talon au sol à la marche, il pourrait s’agir d’équinisme. Cette pathologie se traduit par un mauvais patron moteur, c'est-à-dire une mauvaise façon que l’enfant a apprise à marcher. Heureusement, il est possible de le corriger de plusieurs façons pour éviter certaines répercussions à l'âge adulte.

                                                                                         

Dans la majorité des cas (75% des cas), l’équinisme est idiopathique, c’est-à-dire sans cause médicale sous-jacente. Cependant, cela peut aussi être un signe d’une atteinte proprioceptive, vestibulaire, orthopédique, neuromusculaire ou encore de la perception visuelle, d’où l’importance de faire évaluer votre enfant par un professionnel (physiothérapeute, podiatre, optométriste ou pédiatre) qui peut ainsi exclure une pathologie sous-jacente. 

  crédit de l'image: Thinkerstock

Conseils de nos professionnelles
Voici quelques conseils que vous pouvez appliquer si votre enfant marche sur la pointe des pieds :
  • Choix de chaussures : Privilégier des espadrilles avec une élévation du talon pour favoriser le contact du talon avec le sol. Au besoin, un podiatre peut également suggérer d’ajouter une talonnette dans les espadrilles de l’enfant pour déposer le talon au sol;
  • Favoriser la marche pieds nus sur des surfaces inégales, instables et différentes (gazon, sable, matelas, tapis);
  • Masser les pieds de votre enfant en insistant sur la zone du talon à chaque jour;
  • Faire du renforcement positif lorsque l’enfant appui son talon au sol lors de la marche. Éviter de réprimander la démarche sur la pointe des pieds.
 
Si malgré vos premiers efforts la démarche anormale persiste, contactez-nous pour une consultation en physiothérapie ou en podiatrie. Il nous fera plaisir de vous aider dans l'amélioration du patron de marche de votre enfant avec notre approche multidisciplinaire. 😊
 
Texte écrit par : Catherine Gobeil physiothérapeute et Dre Andréanne Bouchard podiatre.

SUIVEZ-NOUS

  • facebook

​APPELEZ-NOUS

418-376-9622

CLINIQUE COURTE ÉCHELLE

756 rue d'Alma

Chicoutimi, QC,  G7H 4E6

© 2019 par Clinique Courte Échelle - Réadaptation pour enfants inc.