PHYSIOTHÉRAPIE PÉDIATRIQUE
Votre bébé a de la difficulté à tourner la tête d’un côté?  Vous vous questionner car il ne se déplace pas?  Vous trouvez sa démarche atypique?  Nos physiothérapeutes peuvent vous aider!
Qui sont les enfants pouvant bénéficier de la physiothérapie pédiatrique?

 

Voici des exemples de pathologies traitées en physiothérapie pédiatrique :

 

  • Torticolis congénital
     

  • Plagiocéphalie et brachycéphalie (aplatissement du crâne du bébé)
     

  • Retard de développement moteur
     

  • Démarche atypique (marche sur la pointe des pieds, déplacement sur les fesses, marche avec les pieds vers l'intérieur ou l'extérieur, etc.)
     

  • Hypotonie (tonus mou) ou hypertonie (raideur)
     

  • Trouble développemental de la coordination
     

  • Troubles d’équilibres
     

  • Troubles neurologiques (paralysie cérébrale, spina bifida, traumatisme crânien)
     

  • Atteinte du plexus brachial
     

  • Troubles orthopédiques (affaissement des arches plantaires, pieds bots, mauvais alignement des membres inférieurs,
    luxation de la hanche)
     

  • Polyarthrite ou monoarthrite
     

  • Syndromes génétiques amenant un retard de développement
     

  • Réadaptation post-opératoire ou post-immobilisation chez les enfants

Qu’est-ce que la physiothérapie pédiatrique?

 

La physiothérapie pédiatrique consiste à assurer l'acquisition des habiletés motrices (rouler, se déplacer à quatre pattes, marcher, sauter etc.) de façon harmonieuse, sans compensation, retard ou asymétrie, afin d'aider l'enfant à atteindre son plein potentiel fonctionnel. La physiothérapie pour enfants peut être utile tout au long de sa croissance et de son développement. 

Nos physiothérapeutes pédiatriques possèdent des connaissances approfondies sur le développement moteur leur permettant d’identifier les signes et symptômes qui pourraient compromettre le développement optimal de l’enfant. Elles sont également en mesure de vérifier l’intégrité du système articulaire, musculaire, neurologique et proprioceptif des bébés et des enfants. La physiothérapeute pour enfants intervient ensuite dans le but d’acquérir une bonne qualité de mouvement et un développement moteur harmonieux. 

L’évaluation en physiothérapie pédiatrique

 

Lors de la première rencontre, la physiothérapeute débutera par un examen subjectif permettant de connaître l'enfant (histoire de la grossesse et de l'accouchement, histoire du développement, histoire de la blessure lorsque pertinent). De plus, des questions vous seront posées concernant les différentes sphères de vie de votre enfant, soit au niveau social, de l’éveil, du langage, de l’alimentation et du sommeil. Par la suite, la physiothérapeute va observer l'enfant dans ses activités motrices (maintien des positions, équilibre, déplacements, qualité du mouvement, etc.). Elle évaluera la posture, le tonus musculaire, l'intégrité des articulations, la souplesse et la force musculaire tout en tenant compte de l'âge de l'enfant.  

 

L'objectif de l'évaluation est de comprendre la problématique et d'identifier les éléments pouvant compromettre le développement moteur. Pour terminer la rencontre, la physiothérapeute prendra le temps d'expliquer ses observations aux parents et déterminera avec eux les objectifs de thérapie et la fréquence des rencontres.  

Le traitement en physiothérapie pédiatrique

 

Chaque thérapie consiste en une rencontre qui intègre différentes techniques de traitement (facilitation musculaire, étirements, correction de posture etc.) par des jeux intéressants pour l’enfant afin d'atteindre les objectifs fixés. La physiothérapeute inclut toujours des conseils aux parents et un programme d’activités applicables au quotidien, de façon que l'enfant progresse plus rapidement. La communication avec les différentes personnes impliquées dans la vie de l’enfant, tels que les parents, le milieu de garde, les professeurs et les intervenants sportifs, est aussi une partie importante de l’intervention en physiothérapie pour enfants. 

Quand consulter?

 

En physiothérapie pour enfants, la clé du succès est une consultation rapide dès qu’un problème moteur est identifié par les parents, le médecin ou l’entourage de l’enfant. Les enfants évoluent rapidement et une intervention précoce est essentielle. Aucun problème ne disparaît tout seul et plus l'enfant est vu tôt par un professionnel, plus les changements sont rapides et les séquelles moins grandes ou absentes.  

Voici quelques signes observés qui pourraient vous amener à consulter en physiothérapie pédiatrique : 

0-3 mois 

  • Votre enfant préfère garder la tête tournée ou inclinée toujours du même coté 

  • Vous remarquez un aplatissement derrière sa tête qui n’était pas présent à la naissance 

  • Votre enfant a de la difficulté à lever sa tête sur le ventre 

  • Votre enfant ne bouge pas ses jambes ni ses bras, ou si au contraire vous le trouvez trop raide des bras et des jambes 

3-6 mois 

  • Votre enfant ne maintient pas un jouet dans ses mains 

  • Vous remarquez que votre enfant garde les poings fermés la majorité du temps 

  • Votre enfant semble trop mou (ex : glisse quand on le prend sous les bras) ou au contraire il semble trop raide (ex : difficulté à plier ses jambes) 

  • Votre enfant n’essaie pas de changer de position au sol (roulades) 

6-12 mois 

  • Vous remarquer que les transitions de votre enfant se font toujours du même côté ou qu’il prend toujours le même bras pour jouer 

  • Votre enfant se déplace sur les fesses et ne maintient pas la position à 4 pattes 

  • Votre enfant ne prend pas de poids sur ses pieds quand vous le tenez debout 

12 mois et plus 

  • Votre enfant ne marche pas à 15 mois 

  • Votre enfant marche sur la pointe des pieds 

  • Vous remarquez un mauvais alignement des pieds et/ou des genoux de votre enfant 

  • Votre enfant chute plus souvent que les autres enfants de son âge lorsqu’il se déplace et joue 

 

En terminant, une consultation en physiothérapie pédiatrique peut aussi être bénéfique pour un enfant chez qui aucun problème moteur n’est identifié, simplement pour faire le point sur son développement et proposer aux parents de nouvelles façons de le stimuler pour le faire progresser à la prochaine étape de son développement.

 

Il nous fera grand plaisir de vous recevoir!

Liens suggérés

 

Livres recommandés

 

  • Regarde-moi : Le développement neuromoteur de 0 à 15 mois (2008) du CHU Sainte-Justine

  • Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans : Guide pratique pour les mères et les pères (2019) de l'INSPQ; Institut national de santé publique du Québec

  • De la naissance aux premiers pas (2018) de Michèle Forestier

  • Jouer avec son bébé : 30 idées d'activités d'éveil et de jeux amusants de 0 à 1 an (2010) de Anne Knecht-Boyer

  • Mon bébé n'aura pas la tête plate : Prévenir et traiter la plagiocéphalie (2015) de Bernadette de Gasquet et Thierry Marck

SUIVEZ-NOUS

  • facebook

​APPELEZ-NOUS

418-376-9622

CLINIQUE COURTE ÉCHELLE

756 rue d'Alma

Chicoutimi, QC,  G7H 4E6

© 2019 par Clinique Courte Échelle - Réadaptation pour enfants inc.